ÉCONOMIE

Les mesures économiques Go2017.fr


SOUTIEN À LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE, TREMPLIN À LA CRÉATION D’EMPLOI

Selon le rapport Un million d’emplois pour le climat, présenté le jeudi 12 janvier 2017 à Paris, les deux enjeux que sont la transition énergétique et la réduction du chômage créeraient en se conjuguant un million d’emploi, répartis entre 3 branches : la rénovation des logements de classe énergétique  E, F  et G du diagnostic de performance énergétique (DPE), le secteur des énergies renouvelables pour accompagner la transition écologique et le secteur public dans la mise en œuvre de la transition énergétique à l’échelle locale. Non seulement parce qu’ils compensent des emplois détruits dans des secteurs fragilisés mais aussi car ils inscrivent la France dans une démarche éco-progressiste, nous encouragerons les créations d’emplois pour le soutien à la transition énergétique et écologique.


SOUTIEN À LA CRÉATION ET AU DÉVELOPPEMENT D’ENTREPRISES

Nous souhaitons également engager la réflexion afin d’accompagner les Français.es de l’étranger à la création d’entreprises sur le sol américain et canadien. Sur le modèle français, nous proposerons des aides aux créateurs d’activités et un accompagnement si nécessaire. Parce que les entreprises génèrent de l’emploi, nous soutiendrons les démarches de création et de développement d’entreprises qui seront initiées sur le territoire nord-Américain.


SUPPRESSION DU RSI ET INSTAURATION  DU RÉGIME GÉNÉRAL POUR TOUS.TES

Décrié, qualifié de « catastrophe industrielle » par la Cour des comptes, le Régime Social des Indépendants (RSI) n’est plus adapté aux préoccupations des indépendants et constitue un frein à leur activité. C’est pourquoi nous souhaitons supprimer le RSI et instaurer l’accès des professionnels indépendants au régime général afin qu’ils bénéficient de la même couverture sociale que les salarié.e.s et voient leurs démarches quotidiennes simplifiées.


ÉQUILIBRE ENTRE ÉTHIQUE ET ÉCONOMIQUE À TRAVERS LES VALEURS HUMANISTES

Nous défendons une économie qui met au centre de ses préoccupations l’être humain et valorisons l’économie au service du social et le social au service de l’économique.

Dans le contexte économique tendu que nous connaissons, nous entendons travailler avec vous sur les préoccupations principales des expatrié.e.s travaillant sur le sol canadien et américain, que ce soit dans des entreprises disposant d’accords de coopération avec la France, afin de renforcer et d’adapter les conventions collectives pour protéger davantage les salarié.e.s expatrié.e.s, comme dans les autres secteurs d’activité.